Frontaliers étrangers selon le sexe, le canton de travail et le pays de résidence

Pour les variables accompagnées du signe Sélectionner au moins une valeur, sélectionner au moins une valeur.

Canton de travail

Total 27 Sélectionnés

Recherche

Pays de résidence

Total 28 Sélectionnés

Recherche

Sexe

Total 3 Sélectionnés

Recherche

Trimestre Sélectionner au moins une valeur

Total 74 Sélectionnés

Recherche


Le nombre de cellules de données sélectionnées est:(nombre maximal autorisé est 2 500 000)

Présentation à l'écran est limitée à 5 000 ligne(s) et 40 colonne(s)


Nombre de cellules sélectionnées excède la limite autorisée
Contact et information

Information

Contact
Section Travail et vie active, +41 58 463 64 00, e-mail: info.arbeit@bfs.admin.ch
Unité
Personne
Note de bas de page

Remarques

Important:
Les résultats de la statistique des frontaliers ont été recalculés au 4e trimestre 2020 à partir du 1er trimestre 1996. Plus d'informations sont disponibles dans le document «Statistique des frontaliers (STAF) - Analyse des révisions».
Métainformation:
Dernière modification: nouvelles données (nouveau trimestre)
Date de l'enquête: dernier jour du trimestre
Etat de la base de données: Fin 4e trimestre 2020
Référence spatiale: cantons au 01.01.1997
Enquête: Statistique des frontaliers (STAF)
Prise en compte des données AVS 2018:
Lors de la publication des résultats de la statistique des frontaliers au 3e trimestre 2020 (publication du 3 novembre 2020), les séries temporelles complètes à partir du premier trimestre 2018 ont été révisées.
Remarques:
Les données de la statistique des frontaliers (STAF) ont été révisées au 4e trimestre 2020.
Les sources de la statistique des frontaliers sont le système d'information central sur la migration (SYMIC), les données AVS, la banque de données de la formation professionnelle initiale (SFPI) et, pour les séries avant le 4e trimestre 2010, la statistique de l'emploi (STATEM).
Les utilisateurs des données doivent tenir compte des éléments suivants : bien que la source principale pour les ventilations diffusées soit le système d'information central sur la migration (SYMIC), les résultats sont soumis à une certaine incertitude. En effet, le codage de certaines variables n'est ni obligatoire, ni soumis à des tests de plausibilité à la source. Par ailleurs, certains changements d'emploi ne sont pas forcément annoncés et sont enregistrés dans le registre uniquement lors du renouvellement de l'autorisation frontalière, ce qui peut se répercuter sur le lieu de travail, la branche économique et, dans une moindre mesure, sur le statut d'activité.
Finalement, lors de l'élaboration de la statistique, les ajustements réalisés et la méthode de rétropolation ou d'extrapolation produisent des résultats avec décimales (chiffres après la virgule) bien que la statistique mesure des personnes.
Les chiffres sont arrondis à la première décimale. Il est donc possible que la somme des ventilations ne corresponde pas tout à fait au total disponible dans la sélection des variables. Les chiffres comprenant toutes les décimales sont à disposition dans le fichier csv.
Depuis le 1er juin 2007, les zones frontalières pour les ressortissants de l'UE-17/AELE ont été supprimées, les frontaliers peuvent donc exercer une activité sur l'ensemble du territoire suisse.