Structure des logements: Logements selon les cantons, le nombre de pièces, le mode d'utilisation du logement, le statut d'occupation, le loyer (classes) et la surface (classes), 2000

Pour les variables accompagnées du signe Sélectionner au moins une valeur, sélectionner au moins une valeur.

Canton Sélectionner au moins une valeur

Total 27 Sélectionnés

Recherche

Nombre de pièces

Total 10 Sélectionnés

Recherche

Mode d'utilisation du logement

Total 3 Sélectionnés

Recherche

Statut d'occupation

Total 9 Sélectionnés

Recherche

Loyer mensuel net

Total 13 Sélectionnés

Recherche

Surface du logement

Total 14 Sélectionnés

Recherche


Le nombre de cellules de données sélectionnées est:(nombre maximal autorisé est 2 500 000)

Présentation à l'écran est limitée à 5 000 ligne(s) et 40 colonne(s)


Nombre de cellules sélectionnées excède la limite autorisée
Contact et information

Information

Contact
Section Population, +41 58 467 25 25, e-mail: info.gws@bfs.admin.ch
Unité
Logements
Note de bas de page

Remarques

Recensement des bâtiments et des logements:
Le relevé des bâtiments et des logements (RBL) a été réalisé pour l'ensemble de la Suisse et tous les dix ans depuis 1970 dans le cadre du recensement fédéral de la population (RFP). Il renseigne sur les caractéristiques structurelles du bâtiment et de ses logements (époque de construction, type de propriétaire, nombre d'étages, type de chauffage, nombre de pièces, loyer, etc.). Le dernier relevé décennal des bâtiments et des logements a eu lieu le 5 décembre 2000.
Voir également sous le lien suivant :
Fiche signalétique - Recensement des bâtiments et des logements
Logement (définition):
Par logement on entend l'ensemble des pièces qui constituent une unité de construction et qui ont un accès autonome depuis l'extérieur ou depuis un espace commun à l'intérieur du bâtiment (cage d'escaliers). Toutes les personnes qui occupent un logement commun constituent un ménage au sens statistique du terme.
Une maison individuelle comporte un seul logement. Les maisons individuelles avec un ou plusieurs petits logements supplémentaires sont considérées comme maisons à plusieurs logements.
Nombre de pièces
Sont considérées comme des pièces les locaux tels que les salles de séjour, les chambres à coucher, les chambres d'enfants, etc. qui constituent l'unité d'habitation du logement. Les pièces d'habitation indépendantes situées hors du logement ne sont pas prises en considération. Les cuisines, cuisinettes, salles de bains, toilettes, réduits, corridors, vérandas, etc. ne sont pas comptés comme des pièces. Les demi-pièces ne sont pas prises en considération.
Statut d'occupation
Ce terme désigne les conditions auxquelles un ménage privé occupe son logement. Ne pas confondre avec le type de propriétaire, qui indique à quel type de propriétaire le bâtiment (et ses logements) appartient.
Loyer mensuel net
Seuls ont été relevés les loyers des logements et des maisons individuelles loués, non meublés et non rattachés à une entreprise agricole ou industrielle. Les loyers perçus pour des pièces d'habitation indépendantes n'ont pas été pris en considération. Il n'a pas été possible de déterminer le loyer de tous les logements en location (logements de locataires ou de coopérateurs), mais nous disposons des données de 86% d'entre eux. Les valeurs indiquées sont les loyers mensuels nets, sans les charges pour le chauffage, l'eau chaude et un éventuel garage. Pour les logements de coopérateurs, aucun rabais ou ristourne n'a été déduit et les acomptes sur les parts sociales n'ont pas été considérés.
Surface du logement
La surface du logement équivaut à la somme des surfaces de toutes les pièces, cuisines, cuisinettes, salles de bains, toilettes, réduits, corridors, vérandas, etc. Ne sont pas pris en compte les pièces d'habitation indépendantes (p. ex., les mansardes), les terrasses, les balcons ouverts, les caves et les combles non habitables. Il n'a probablement pas toujours été possible de calculer exactement la surface. Une partie des valeurs relevées se fondent par conséquent sur des estimations. L'interprétation de ces résultats requiert donc une certaine prudence. Sous la rubrique «Indication manquante» apparaissent les logements pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir la surface.