Qualité de vie dans les villes et agglomérations (agglo 2012): habitat

Pour les variables accompagnées du signe Sélectionner au moins une valeur, sélectionner au moins une valeur.

Ville / agglomération Sélectionner au moins une valeur

Total 27 Sélectionnés

Recherche

Indicateur de l'habitat Sélectionner au moins une valeur

Total 13 Sélectionnés

Recherche

Absolu / relatif Sélectionner au moins une valeur

Total 2 Sélectionnés

Recherche

Résultat Sélectionner au moins une valeur

Total 2 Sélectionnés

Recherche

Année Sélectionner au moins une valeur

Total 8 Sélectionnés

Recherche


Le nombre de cellules de données sélectionnées est:(nombre maximal autorisé est 2 500 000)

Présentation à l'écran est limitée à 5 000 ligne(s) et 40 colonne(s)


Nombre de cellules sélectionnées excède la limite autorisée
Contact et information

Information

Contact
Section Environnement, développement durable, territoire, e-mail: urbanaudit@bfs.admin.ch
Unité
Ménage; logement; maison
Note de bas de page

Remarques

Attention:
Données indiquées avec un intervalle de confiance. L'intervalle de confiance (±) indique la précision du résultat dans le cas d'une enquête par échantillonage. Prière de sélectionner également l'unité Intervalle de confiance.
Métainformation:
Dernière modification: nouvelles données 2020
Etat de la banque de données: selon les sources
Jour de référence: selon les sources
Référence spatiale: Agglomérations selon la définition de l'OFS 'Espace à caractère urbain 2012'
L'agglomération comporte la ville-centre et les autres communes de l'agglomération.
Villes participantes: Zürich, Genève, Basel, Lausanne, Bern, Winterthur, Luzern, St. Gallen, Lugano
Etat des communes: 2011-2015: 01.01.2016; 2016: 01.01.2017; 2017-2018: 01.04.2018; 2019: 01.01.2020; 2020: 01.01.2021
Sources: OFS - Statistique des bâtiments et des logements (StatBL), Statistique de la population et des ménages (STATPOP), Relevé structurel (RS), Dénombrement des logements vacants
Signes utilisés
'( )' : non indiqué par manqué de fiabilité statistique
'...' : Chiffre inconnu, pas (encore) relevé ou pas (encore) calculé
'N ( )' : extrapolation basée sur 5-49 observations. Les résultats sont à interpréter avec beaucoup de précaution.
'*' : chiffre non indiqué car évident ou non pertinent
Remarques
Les valeurs provenant du relevé structurel (RS) sont des estimations issues d'un échantillonnage et sont présentées avec leur intervalle de confiance. Si l'estimation est basée sur moins de 5 observations, la valeur n'est pas représentée et remplacée par '()'; si elle est basée sur 5-49 observations, la valeur est représentée avec une '()' et doit être interprétée avec beaucoup de précaution.
Dans City Statistics (Audit urbain) les valeurs du relevé structurel RS d'une année de référence x correspondent aux valeurs au 31.12. de l'année x-1 (afin de s'aligner sur les directives d'Eurostat).
En raison de changements apportés à la méthode de relevé et à la pondération dans le relevé structurel, les résultats dès l'année de référence City Statistics 2019 (relevé structurel du 31.12.2018) ne peuvent être comparés que de manière limitée avec ceux des années précédentes.
L'univers de base du relevé structurel contient toutes les personnes de la population résidante permanente qui ont 15 ans révolus ou plus et qui vivent dans un ménage privé. En sont exclus les diplomates, les fonctionnaires internationaux et les membres de leur famille, ainsi que les personnes vivant dans un ménage collectif.
Dès l'introduction du nouveau système de recensement en 2010, les données sur les ménages privés proviennent de deux sources: d'une part de la statistique de la population et des ménages STATPOP, un dénombrement exhaustif basé sur des registres, d'autre part du Relevé structurel (RS), une enquête par sondage. Ainsi, en raison des différences dans les méthodes de relevé, les chiffres peuvent diverger légèrement d'une source à l'autre. Dans City Statistics (Audit urbain), les variables sur le nombre total de ménages privés, leur taille, les ménages de 1 personne ainsi que les ménages avec des enfants de moins de 18 ans sont produites sur la base de la statistique de la population et des ménages (STATPOP), alors que la variable sur le nombre de ménages monoparentaux est produite avec le Relevé structurel (RS).'
La Statistique des bâtiments et des logements (StatBL) est basée sur les données du Registre des bâtiments et logements (RegBL). Le parc de logements publié dans le cadre de la StatBL diffère du nombre approximatif de logements que l'on obtiendrait en tenant compte de la variation annuelle du nombre de logements tirée de la statistique annuelle de la construction. En effet, il prend aussi en compte, outre l'actualisation des activités de la construction, les bâtiments et les logements saisis ou effacés dans le registre après coup par les communes. L'influence de ces modifications réalisées dans le registre sur les résultats de l'ensemble de la StatBL reste modeste.
Plus d'informations:
City Statistics (Audit urbain)
Indicateur de l'habitat
Ménages privés avec enfants âgés de moins de 18 ans (STATPOP): Les relations de parenté entre les personnes ne sont pas connues; c'est pourquoi les enfants correspondent dans ce cas à des personnes âgées de moins de 18 ans.
Ménages privés constitués d'un retraité vivant seul (STATPOP): Les retraités ne sont pas relevés via leur statut sur le marché du travail, mais par l'âge dans STATPOP. Ici nous comptons les ménages privés d'une personne de plus de 64 ans.
Ménages privés de 1 personne, ménages privés avec enfants âgés de moins de 18 ans, part en % (STATPOP): La part en % est calculée sur le total des ménages privés selon la statistique de la population et des ménages (STATPOP)
Ménages monoparentaux, ménages propriétaires de leur logement (Relevé structurel), part en %: La part en % est calculée sur le total des ménages privés selon la Relevé structurel (RS).
Maisons individuelles (Statistique des bâtiments et des logements - StatBL): la part en % est calculée sur le total des logements.
Surface d'habitation moyenne par personne, en m2 (StatBL): A partir de 2012, le calcul de la surface d'habitation par personne se fonde sur les registres harmonisés. Cela implique un changement par rapport au système précédent, basé sur le recensement de la population qui avait lieu tous les 10 ans. Pour calculer la surface d'habitation moyenne par personne, on divise la surface totale des logements occupés par le nombre total des personnes qui leur sont attribuées (=quotient des totaux). Cette méthode a aussi été appliquée lors des recensements de la population précédents. On entend par surface d'habitation la surface habitable du logement en mètres carrés.
Nombre de logements suroccupés (> 1 personne par pièce) (StatBL): la part en % est calculée sur le total des logements occupés.
Ville / agglomération
Lugano: ville-centre
Au 14.04.2013, la commune de Lugano a fusionné avec sept autres communes. Ceci a engendré pour la ville de Lugano une augmentation de sa population résidante permanente de près de 6000 habitants (+10%) et de sa surface de près de 4400 ha (+137%). Ceci doit être pris en considération lors de l'interprétation des résultats.